La course à pied en Haute-Savoie

Le site de la course à pied en Haute-Savoie, Savoie, Ain et canton de Genève

Forum de la course à pied en Haute-Savoie

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied en 74

EN BAISSE par vieux de la vieille le 02-05-2008 à 18:45

eh ben dites donc
c'est la chute des perfs
le championnat de France de marathon qui se gagne en
2h19

EN BAISSE par pelloche le 02-05-2008 à 19:29

LA RAISON :
Les routiers fuient le chrono et vont courir dans la nature.
il y a une dizaine d'années avec un chrono de 31' sur 10 kms je ne montais jamais sur un podium maintenant avec 33' j'y arrive.
Idem sur marathon avec un 2h29 à Lyon en 1996 je me classe 35ème avec plein de régionaux devant moi.
Mes temps de références étant derrière moi j'ai pris aussi la vague "course nature" sans oublier de retourner chercher de la vitesse sur route de temps à autre.
Alors certes c'est un peu triste de voir que le niveau sur route s'écroule et surtout lorsque l'équipe de france est représentée mais d'un autre côté je me réjouis de voir de plus en plus de gens courir avec un engouement incroyable pour le trail (ils ont peut-être tous arrêté de fumer !).
Peut être vaut- il mieux avoir des athlètes qui courent moins vite mais plus sainement loin des chasseurs de primes.
Le débat est lancé "VIEUX DE LA VIELLE" :)

EN BAISSE par jl le 02-05-2008 à 19:44

.... ce qui fait monter le niveau en trail.

EN BAISSE par pelloche le 02-05-2008 à 20:29

Si je ne me trompe le nouveau champion de france (le frangin de Mehdi Baala) était le lièvre des keynans victorieux à Annecy.
Concernat le championnat de france :
Extrait de Run in live VO2

« Ce n'est plus un secret pour personne car le débat n'est pas nouveau sur l'avenir menacé du championnat de France de marathon qui ne réunit plus depuis longtemps l'élite du marathon français.

Après analyse de bien des systèmes, la FFA s'orienterait vers une formule toute simple : attribuer le titre de champion de France au marathonien ayant réalisé le meilleur temps de l'année.

Senart qui aura lieu le 1er mai prochain, pourrait donc être le dernier championnat officiel comme nous le connaissions depuis sa création. »

Extrait du forum FFA quelques échanges entre Georges Charles Le Hoangan et Dominique Chauvelier

http://www.athle.com/asp.net/main.forums/details.aspx?post=41616

EN BAISSE par pelloche le 02-05-2008 à 20:36

Encore une couche :

"Source: run in live"
Le succès du trail et de la course nature fait fantasmer la Fédération Française d'Athlétisme.

Ne vient-elle pas de lancer son Trail Tour National (avec Aubrac et Templiers) qui a fait des vagues au sein de la maison mère lorsque Adidas écarté de cette initiative a rué dans les brancards pour dénoncer la mise en place d'un titre de champion de France sans la présence officielle du partenaire majeur de la FFA.

Dans le dernier numéro de Athlétisme, la revue officielle de la FFA, Alain Spira qui a travaillé sur le montage du Trail Tour se laisse emporter par les chiffres en annonçant 1000 épreuves de trail en France et pas moins de 300 000 trailers.

En réalité, il y a en France 400 trails organisés en 2008 et 300 courses "nature". Et si l'on prend la définition fédéral du mot trail (des courses comprises en 42 et 80 km avec dénivelé et moins de 15% de route), nous tombons à moins de 200 courses en France.

Quant au nombre de coureurs, il ne dépasse pas les 50 000 coureurs pratiquant le trail en compétition. C'est déjà pas mal. Car pratiquement autant que de marathoniens (environ 65 000).

EN BAISSE par Pelloche le 02-05-2008 à 20:55

Et pour finir :
A peine sorti en kiosque, que le dernier VO2 RUNINLIVE a sécoué en profondeur la planète trail.

En effet, l'interview de Christophe Bassons donne un grand coup de pied dans la fourmilière du trail.

L'ancien cycliste pro, reconverti en trailer mais surtout l'un des responsables de la lutte anti dopage en France met en garde tous les tricheurs potentiels dans le trail.

Ce défendeur d'une certaine éthique du sport entend bien que ce nouveau sport reste propre en chassant les tricheurs.

Il confirme que les contrôles seront fréquents et qu'il surveille avec attention cette communauté qui pourrait sortir du droit chemin.

Un interview vérité qui fait beaucoup parler le milieu du trail qui n'est peut être pas aussi "sain" que cela.

EN BAISSE par vieux de la vieille le 02-05-2008 à 21:15

moi je dirais que c'est la faute à "ces" fameux minimas qui sont devenus inabordables dans certaines disciplines
et biensur aux fédés qui ne raisonnent qu'en terme de médailles potentielles

et j'en profite pour jeter un pavé dans la mare

en disant qu'en regardant certaine sélection en déplacement il y a bientôt plus "d'encadrants" de la fédé que de sélectionnés
donc à budget égal si il y a plus "d'accompagnateurs" cela diminue le nombre de billets pour les athlètes

EN BAISSE par Benoit le 02-05-2008 à 22:26

Salut Joël, pour revenir à ce que dit Chistophe Bassons, il y a un problème majeur, c'est celui des moyens à disposition pour la prévention et/ou la dissasion du dopage. En effet, soit on on met toutes les épreuves sous l'égide de la FFA (ce qui est le cas maintenant) mais en obligeant chaque participant à verser son obole incluant la somme nécessaire pour financer ce programme (contrôles, informations, etc..) mais là on va encore tomber sur ceux qui à plus ou moins bonne raison vont râler en disant que le côut de chaque épreuve est trop élevé, soit on laisse les choses "filer" comme on l'a fait pendant longtemps dans d'autres disciplines, et la c'est du nettoyage à grand coup de Karcher qu'il faudra car lorsque les habitudes (les mauvaises) sont prises, il est difficile de les rompre... Mais si on souhaite préserver cette discipline et tout ce qu'elle transpire comme esprit (liberté, écologie etc..) il faut y mettre le prix, et vite.

Benoit

www.courir74.com créé par Serge Loubet, loubet@courir74.com pour me contacter - mentions légales - Flaine - Ski de rando - Randonnée pédestre - Raquette