La course à pied en Haute-Savoie

Le site de la course à pied en Haute-Savoie, Savoie, Ain et canton de Genève

Forum de la course à pied en Haute-Savoie

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied en 74

saintlyon par fred le 08-10-2008 à 17:37

qui a deja participer a la saintlyon pouvez vous m en dire plus sur la course

saintlyon par le 08-10-2008 à 18:36

il faut contacter Jérome Challier, car il l'a fait lui

saintlyon par le 08-10-2008 à 21:19

Suis inscripte en individuel. J'ai déja participé une fois àla Saintelyon par equipe de 2. J'avais fait les40 bornes de la fin. Ambiance super course mythique lle plus dur pour moi le manque de sommeil sinon rien à redire!!! J'ai attaqué mon pland'entrainement à faire!!!

saintlyon par Boblastar le 10-10-2008 à 09:34

Faite 4 fois dont 2 en solo.
Que te dire ??? C'est long :)
Tu veux savoir quoi ? La gestion de course ? Le parcours ? le matos ? Les chaussures ?

saintlyon par hellocemoi (86.216.184.xxx) le 08-10-2009 à 22:19

Faut il vraiment un entrainement de dingue ou peut on faire la course sans se faire mal avec un peu d'entrainement ( je cours 1 fois par semaine 10km et 3fois par semaine depuis le 25.09).

saintlyon par seb (77.192.115.xxx) le 18-10-2009 à 22:01

Salut, je l'ai faite 3 fois dont un abandon au 33ème pour crampes. En quelques mots :
- 50% de route ! Donc ne pas comparer avec des trails de montagne de distance équivalente, la Saintélyon est beaucoup plus éprouvante à cause des chocs (enfin, pour le montagnard que je suis ... un habitant de Dunkerque dirait peut-être le contraire ...)
- 1300m de dénivelé + "uniquement" donc on court la plupart du temps, donc là encore si on compare à des trails de montagne on se fatigue paradoxalement plus
- les ravitos sont très bien mais le premier au 15eme kil est totalement surchargé, donc si on est autonome en H2O jusqu'au second ravito c'est mieux. A part ça mieux vaut partir assez léger.
- le GROS dilemne, c'est chaussures de trail vs chaussures de route. Si vous avez la CERTITUDE qu'il n'a pas plu depuis une semaine et que le temps est bien sec, alors c'est jouable en chaussures de route et même préférable. Mais en cas de boue ça devient la galère voire la méga-glaère. En tout état de cause, choisir des chaussures de trail avec bon amorti et plus typées course à pied que montagne (type Asics Trabucco). Pour ceux qui ont des XA Pro 3D par exemple, vous allez en baver sur le bitume
- Entraînement type = programme marathon à base de seuil, simplement les séances longues le seront un peu plus et faites en nature, faire au moins 1000m+ par semaine. Donc 3x10km par semaine ça me semble nettement insuffisant à moins que vous ayez des ressources physiques et/ou mentales hors du commun. Cela dit il y a 25 ans, la plupart des participants prenaient probablement le départ à sec d'entraînement. Et un bidasse qui fait une marche de nuit en rangos pendant son service n'est pas mieux loti, donc tout est jouable tout dépend de l'objectif (finir coûte que coûte ou finir avec une performance sportive)

C'est une course absolument formidable qui vaut tous les superlatifs qui lui sont généralement attribués. C'était ma première course plus longue qu'un marathon et je lui dois mon virus du trail et de l'ultra-trail. Arriver à Lyon au petit matin avec les odeurs de croissants dans les boulangeries est tout simplement génial. A faire et apprécier absolument !!!

saintlyon par seb (77.192.115.xxx) le 18-10-2009 à 22:02

Salut, je l'ai faite 3 fois dont un abandon au 33ème pour crampes. En quelques mots :
- 50% de route ! Donc ne pas comparer avec des trails de montagne de distance équivalente, la Saintélyon est beaucoup plus éprouvante à cause des chocs (enfin, pour le montagnard que je suis ... un habitant de Dunkerque dirait peut-être le contraire ...)
- 1300m de dénivelé + "uniquement" donc on court la plupart du temps, donc là encore si on compare à des trails de montagne on se fatigue paradoxalement plus
- les ravitos sont très bien mais le premier au 15eme kil est totalement surchargé, donc si on est autonome en H2O jusqu'au second ravito c'est mieux. A part ça mieux vaut partir assez léger.
- le GROS dilemne, c'est chaussures de trail vs chaussures de route. Si vous avez la CERTITUDE qu'il n'a pas plu depuis une semaine et que le temps est bien sec, alors c'est jouable en chaussures de route et même préférable. Mais en cas de boue ça devient la galère voire la méga-glaère. En tout état de cause, choisir des chaussures de trail avec bon amorti et plus typées course à pied que montagne (type Asics Trabucco). Pour ceux qui ont des XA Pro 3D par exemple, vous allez en baver sur le bitume
- Entraînement type = programme marathon à base de seuil, simplement les séances longues le seront un peu plus et faites en nature, faire au moins 1000m+ par semaine. Donc 3x10km par semaine ça me semble nettement insuffisant à moins que vous ayez des ressources physiques et/ou mentales hors du commun. Cela dit il y a 25 ans, la plupart des participants prenaient probablement le départ à sec d'entraînement. Et un bidasse qui fait une marche de nuit en rangos pendant son service n'est pas mieux loti, donc tout est jouable tout dépend de l'objectif (finir coûte que coûte ou finir avec une performance sportive)

C'est une course absolument formidable qui vaut tous les superlatifs qui lui sont généralement attribués. C'était ma première course plus longue qu'un marathon et je lui dois mon virus du trail et de l'ultra-trail. Arriver à Lyon au petit matin avec les odeurs de croissants dans les boulangeries est tout simplement génial. A faire et apprécier absolument !!!

www.courir74.com créé par Serge Loubet, loubet@courir74.com pour me contacter - mentions légales - Flaine - Ski de rando - Randonnée pédestre - Raquette