La course à pied en Haute-Savoie

Le site de la course à pied en Haute-Savoie, Savoie, Ain et canton de Genève

Forum de la course à pied en Haute-Savoie

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied en 74

Courriel à Mr Bernard Amsalem Président FFA par tmtpresse (195.93.102.xxx) le 08-09-2009 à 12:54

Vous qui aimez la course en montagne....voici le courriel qu'a envoyé Lisel Dissler, vice championne de France, 13 ème scratch et 1ère française aux Europe 2009 au Président de la FFA, suite à sa non sélection aux Championnats du Monde de la discipline !

A difuser amplement pour que cesse toutes ces dérives outrageuses dans le milieu fédéral..!



Monsieur,

Ce n'est sans doute ni la première ni la dernière lettre que vous recevez concernant le fonctionnement désastreux de l'équipe de France de course en montagne. Je souhaitais vous faire part de mon amertume en tant qu'athlète sélectionnée, pour essayer de faire bouger les choses, qui, hélas, semblent fossilisées, n'ayons pas peur des mots... La France n'est pas un pays d'athlé, le constat est fait, mais peut-être faudrait-il se pencher un peu sur le problème.
Cette année, l'équipe de France de course en montagne féminine s'est presqu'entièrement renouvelée, avec trois filles de moins de trente ans sélectionnées pour les Europe. Nous pensions, mes coéquipières et moi-même, avoir une chance de poursuivre l'aventure aux Mondiaux, mais là, surprise, la FFA a décidé de n'engager qu'une fille en individuel alors qu'elle emmène 6 hommes. Ayant fait la meilleure performance française aux Europe, je pensais légitimement avoir mon billet pour l'Italie mais cela n'a pas été le cas puisqu'ils ont décidé d'emmener la gagnante de la course de Courchevel. Le règlement stipulait pourtant que les athlètes seraient sélectionnés selon leur forme aux Europe et selon leur résultat à Courchevel. Ce qui est incroyable, c'est que certains athlètes masculins n'ont pas fait Courchevel, ou l'ont fait en demi teinte, et eux partent! C'est la première année que la France n'est pas représentée chez les féminines par équipe à des mondiaux, quand on voit la délégation qui a été envoyée pour le marathon, il y a de quoi halluciner, d'autant plus que si c'est une question de moyens, l'Italie n'est pas au bout du monde que je sache,c'est à 5 h de route de chez moi, il y a eu des années où on a envoyé des coureurs en Nouvelle Zélande.

On m'a proposé de représenter les athlètes lors d'une réunion le 26/09, je ne le ferai pas, j'ai décidé de ne plus porter les couleurs bleu blanc rouge et de toute façon ma présence et mes remarques ne serviraient à rien puisque rien ne bougera. Après tout, ils n'ont qu'à désigner la seule fille qui ne soit pas passée à la trappe! C'est paradoxal d'avoir pour devise "on est tous athlètes" et de ne rien faire, justement, pour les athlètes. Combien de coureurs de valeur j'ai croisé qui, écoeurés, sont sortis du circuit pour ne plus avoir à subir toutes ces aberrations! Je suivrai la même route qu'eux, une sélection était mon grand objectif avant, maintenant, je la fuirai comme la peste.
Le système de copinage est aussi à dénoncer, les règlements n'étant pas les mêmes pour tous. Avant les Europe, on nous a formellement interdit de courir en compétition, nous nous sommes pliés au règlement. Et pourtant, deux athlètes ont été autorisés à courir avant les mondiaux, sur une étape de la course de France, lésant ainsi les autres de points et bouleversant le classement. Il me semble pourtant qu'une athlète de renom de course en montagne a été renvoyée de l'équipe pour ce même motif d'avoir couru avant un grand rendez-vous. Apparemment, il suffit de connaître les bonnes personnes pour faire comme on veut. Je ne parlerai pas plus des dysfonctionnements de la coupe de France (courses qui se chevauchent, étapes peu relevées dans les Pyrénées où il était tellement facile d'amasser des points).
Comment voulez vous que dans un système aussi défaillant de jeunes athlètes soient motivés à porter nos couleurs? Aucune équipe junior n'est envoyée non plus, belle façon d'encourager les efforts de rares adolescents à pratiquer un sport difficile et exigeant.
Voilà un bilan peu reluisant. Avec un système comme celui-là, on ne risque pas d'entendre la marseillaise tous les jours sur les podiums. Pourquoi les autres pays réussissent-ils? Peut-être tout simplement parce qu'ils encouragent et valorisent le sport au lieu de l'enfoncer.

Sportivement,
Lisel Dissler (vice-championne de France de course en montagne)

www.courir74.com créé par Serge Loubet, loubet@courir74.com pour me contacter - mentions légales - Flaine - Ski de rando - Randonnée pédestre - Raquette