La course à pied en Haute-Savoie

Le site de la course à pied en Haute-Savoie, Savoie, Ain et canton de Genève

Forum de la course à pied en Haute-Savoie

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied en 74

batons dans les courses de montagne par philo (90.42.99.xxx) le 25-07-2010 à 16:31

salut;
juste une petite remarque par rapport a l'utilisation de batons sur les parcours des"courses de montagne".
je pense qu'il est dommage de confondre course en montagne,et trail!
je pensais que ce type de materiel etait interdit sur des parcours (style course challenge oxygene).
l'effort n'est pas le meme avec ou sans batons!
ps: j'ais vu ça ce matin a taninges, et je trouve que c'est dommage! qu'en pensez vous?
a bientot, sportivement...
philo

batons dans les courses de montagne par jogger (79.83.76.xxx) le 25-07-2010 à 21:23

c'est plus facile sans batons quand on peut courir comme les 1er.................

batons dans les courses de montagne par c'que j'en pense (77.193.149.xxx) le 26-07-2010 à 14:39

à une certaine vitesse les batons gènent plus qu'ils n'aident et donc
quand arrive le moment où l'on se sert des batons en général on ne court plus (genre km vertical);
comme la dépense énergétique est augmentée par le travail et des jambes et du haut du corps
il vaut mieux que ce soit pour avaler plus vite du dénivellé
sinon
le rapport dépense énergétique/ mn/ km diminue
et donc le résultat final aussi,
pour conclure
ceux qui utilisent des batons pour des courses moyennement difficile en dénivellé et en longueur ne concurrencent pas les cadors et s'apparentent plus à des randonneurs désireux de se comparer à des coureurs,
et souvent il ne vont s'en servir qu'1/5 de la course et le reste du temps cela va les encombrer plus que les avantager;
par contre là où c'est un avantage non négligeable, c'est quand un compétiteur dispose d'une assistance et qu'il peut disposer de batons pour un passage difficile où c'est un avantage pour aller droit dans la pente par exemple
et qu'ensuite il peut s'en débarrasser pour ne pas avoir à les porter toute la course

batons dans les courses de montagne par babc (79.83.76.xxx) le 26-07-2010 à 20:36

SACHANT QUE LE VAINQUEUR DU KM VERTICAL DE FULLY EN SUISSE N AVAIT PAS DE BATONS....

batons dans les courses de montagne par serge (92.153.231.xxx) le 26-07-2010 à 20:52

sachant que le vainqueur du Trail de l'Aubrac avait des bâtons lors de sa victoire à 13km/h :
http://thierrybreuil.fr/?p=850

batons dans les courses de montagne par (77.193.149.xxx) le 26-07-2010 à 23:59

sachant que tous les meilleurs coureurs n'étaient pas a fully (wyatt)

batons dans les courses de montagne par (77.193.149.xxx) le 27-07-2010 à 00:00

sachant que breuil fais des champ du monde ou ya personne

batons dans les courses de montagne par (77.193.149.xxx) le 27-07-2010 à 00:01

sachant que si tous les meilleurs fondeurs internationaux se mettaient au kil vertikal ......

batons dans les courses de montagne par (77.193.149.xxx) le 27-07-2010 à 00:08

sachant que le kilometrage en nature c'est à la louche

batons dans les courses de montagne par (77.193.149.xxx) le 27-07-2010 à 00:13

voila
moi aussi je peux dire tout et rien en meme temps
ça ne fais pas plus avancer le schmilblick
le mieux serait de lancer Véronique Billiat dans cette recherche du meilleur avec ou sans
c'est une excellente chercheuse dans le domaine athlétique sinon la meilleure que je connaisse

batons dans les courses de montagne par (88.177.112.xxx) le 31-07-2010 à 22:55

Après même en montée sèche, il faut avoir une certaine habitude des bâtons et savoir s'en servir, et ne pas avoir des bras genre fil de fer, car sinon même en montée sèche, les bâtons peuvent se révéler plus comme une gène qu'un réel avantage. Enfin c'est mon avis suite à des expériences genre km verticaux.

batons dans les courses de montagne par (77.193.219.xxx) le 01-08-2010 à 13:13

là d'accord:
faut savoir se servir des batons...

batons dans les courses de montagne par jl (86.197.133.xxx) le 02-08-2010 à 10:10

C’est même pas la peine d’aller voir Billat.

La perf à l’effort dépend de la VO2 qui va déterminer une partie de la VMA (sur plat) ou de la VMAa (en montée). Sachant que sur plat la VMA va également beaucoup dépendre de la technique de course alors qu’en montée beaucoup moins. La VMAa peut être exprimée en puissance (watts) et est le produit de la force par la fréquence. Or même avec une grosse VO2 sur des pentes de + en + élevées, il arrive un stade où le manque de force (surtout au niveau des quadris), va être le facteur limitatif et même à bloc vous n’allez pas pouvoir monter le pouls parce que les quadris ‘’coincent’’, passent en anaérobie (appel aux fibres rapides), produisent un excès de lactates et l’effort va devoir être diminué. C’est à ce stade là que les bâtons sont utiles parce qu’ils délestent les quadris (entre autres) et permettent de faire baisser le niveau de force. Donc il y a apport des bâtons lorsque : le rapport poids/puissance (ou plutôt poids/force) n’est plus suffisant lorsque la pente s’élève.

Là on est dans des durées de 5’ à 6’ puisqu’on parle de VMAa, qu’en est il des durées supérieures ? et bien c’est pareil, chacun va pouvoir délivrer une puissance de x watts qui va dépendre de sa VO2 et de la durée de l’épreuve, avec évidemment une puissance qui va décroitre au fur et à mesure que la durée augmente. Cette puissance qui admettons sera de 350 watts sur 5’, va peut baisser à 320 W sur 1 heure, 275 watts sur 4h, etc ….. si au bout de 4h vous avez à faire face à une pente élevée, il faudra que vous puissiez délivrer un certain niveau de force (inférieur au niveau initial certes) mais avec la fatigue ce niveau de force que vous pourrez développer diminue et vous pourrez de nouveau coincer à cause des quadris. Là aussi les bâtons permettrons de diminuer le niveau de force à développer et le facteur limitant sera de nouveau le % de VO2 que vous pourrez conserver.

Donc dans la durée, on en revient à vouloir :

=> un bon rapport poids/puissance (ou plutôt poids/force).
=> à posséder un bon niveau de force qui ne faiblisse pas trop vite dans le temps (ça s’appelle l’endurance de force).
=> être capable de conserver un haut % de sa VO2.

….. donc plus les courses sont longues, les pentes sont élevées, les VO2 limitées et surtout l’endurance de force sera faible, plus il faudra faire appel à des bâtons. Et quand on voit l’infinité des durées et des profils, des différences de VO2 ou de force de chacun, il est évident que les réponses se font au cas par cas.

batons dans les courses de montagne par t'occupe pas de la marque du vélo "pédale" (77.193.219.xxx) le 02-08-2010 à 21:39

là c'est trop technique pour le niveau du site,
c'est de la récitation du lexique de l'entraineur 1er degré,
donc je vais résumé:
l'utilisation de batons pour tel ou tel parcours est tout à fait personnel
chaque coureur sentira le moment où il aura le besoin de baton,
soit parce que l'effort dure dans le temps (breuil à l'Aubrac)
soit parce qu'il demande une puissance énorme dû au dénivellé (fully)

batons dans les courses de montagne par t'occupes pas de la marque du vélo "pédale" (77.193.219.xxx) le 02-08-2010 à 22:15

à noter que Véronique Billat est très compétente dans la recherche de la performance dans le domaine du sport (maître de conférence)
depuis plus de 20 ans
et en particulier dans la cap
à noter qu'elle a fait parti du haut niveau si je puis dire
en ayant entre autre gagné en 1982 la course mythique de Sierre Zinal en 3h19 !!!
à bon entendeur

batons dans les courses de montagne par rachel (81.252.222.xxx) le 03-08-2010 à 10:49

bonjour et merci jl , pour ces explications de qualité.

batons dans les courses de montagne par jl (86.200.25.xxx) le 03-08-2010 à 13:06

Salut 77.193.219.xxx,

Peux tu me préciser dans quelle partie du lexique de l’entraineur 1er degré ces explications proviennent ?
Merci ;-)

PS : on sait qui c’est Billat merci.

batons dans les courses de montagne par rachel (81.252.222.xxx) le 03-08-2010 à 17:12

j imagine le temps que jl a mis pour nous écrire sa réponse , résultat d ' une réflexion de plusieurs années , je présume .

chapeau et merci encore de nous faire partager ton savoir.

batons dans les courses de montagne par jl (86.200.25.xxx) le 03-08-2010 à 18:03

Merci Rachel. Non il ne faut pas plusieurs années et on peut probablement expliquer plus clairement la chose que je ne le fais.

C'est plus le parallèle avec l'entrainement en cyclisme qui permet de mieux comprendre les choses que le niv 1 d'entraineur FFA (ou même le 2).

Mais sur ce site et sous le couvert de l'anonymat (enfin 1/2 anonymat car les numéros de DNS ça parle ...), c'est plus facile pour les aigris de se faire passer pour un connaisseur sans rien apporter soi même.

Je laisse numéro machin revenir ce soir sur le sujet pour déverser son fiel.

Sur ce @+

batons dans les courses de montagne par fan de Billat (77.198.243.xxx) le 03-08-2010 à 22:45

à mon avis je ne crois pas que les "connaisseurs" en entrainement sportif passent leur temps à guetter les aigris sur le net

batons dans les courses de montagne par rachel (81.252.222.xxx) le 04-08-2010 à 15:45

bonjour;

si tu parles de jl, tu te plantes carrément;

c est un exellent entraineur et ses " poulains " gagnent beaucoup de trails et de course de montagne ;

il a la gentillesse de répondre a nos questions et de nous faire partager son savoir;

ceux qui le critique ne mérite pas de le lire ...

batons dans les courses de montagne par dtrab74 (90.4.164.xxx) le 05-09-2010 à 19:37

Bonjour à tous nouveau sur ce site.
Qui est jl? Je cherche des personnes motivées pour des entrainement trail. Avec un dénivelé de 1000, 1100m heure j'aimerai trouver un trailer de mon niveau voir plus pour que je puisse progresser.
A+ à tous
david

www.courir74.com créé par Serge Loubet, loubet@courir74.com pour me contacter - mentions légales - Flaine - Ski de rando - Randonnée pédestre - Raquette